27 juillet 2008

Que calor...ies !

Manue est partie en vacances... bon, ce n’est pas trop grave on tiendra le coup, par contre elle nous abandonne avec comme dernier billet une recette de …soupe froide de concombre !!
OK, c’est l’été, il fait chaud, il faut arriver à rentrer dans nos bikinis et tout ça mais si on n’a pas envie de rentrer dedans hein ? Et puis si on vit en Belgique et qu’il pleut depuis 15 jours on fait quoi ?
Heureusement, je suis là !
C’est pourquoi aujourd’hui je vous propose non pas une mais deux recettes hyper caloriques et si y’en a qui rouspète, je vous retiens pas pour vos 25 kms de jogging quotidiens :)

On commence par la tarte au chocolat que j’avais préparée pour l’anniversaire de la coquillette.


Le fond est celui de ma pâte sablée dont vous trouverez la recette ici.
Pour la préparation de la ganache, je suis partie d’une recette trouvée sur le net mais c’est rapidement parti en live (comme disent les d’jeuns) donc c’est recette perso :

Il vous faut :
- 20 cl de crème fraîche (entière sinon elle ne solidifie pas bien)
- 2 cuillères à soupe de sucre en poudre (soyons léger sur le sucre donc cuillère à ras bord pas plus)
- 55 gr de beurre
- 350 grs de chocolat noir
- Un nuage de lait (facultatif)

Dans une casserole, faire bouillir la crème fraîche avec le sucre
Ensuite à feu très doux, ajouter le chocolat en petits morceaux et le beurre.
Bien mélanger et ajouter si vous le voulez un peu de lait.
Quand tout est bien amalgamé, mettre dans un grand bol et attendre que la préparation refroidisse un peu histoire que votre frigo ne tourne pas à plein régime pour compenser l’augmentation de chaleur.
Quand le chocolat est refroidi, verser dans le fond de la tarte sablée et mettre au frigo 3 heures.
Perso, comme elle ne prenait pas des masses (mon frigo va bientôt rendre l’âme), je l’ai glissée une heure au congélateur.

Dégustez nature, avec une boule de glace vanille ou une crème anglaise… et annulez votre rendez-vous chez le diététicien !

Deuxième recette : Tarte aux pommes.

Cousine ayant laissé 3 pommes que je ne peux pas manger crues et mon amoureux m’ayant fait la magnifique surprise de m’acheter un four (il a vu comme j’avais ramé avec le petit lors de la préparation des 3 tartes), il fallait bien que je fasse quelque chose !
En plus, j’avais aussi reçu un magnifique plat à dessert…

Je ne pouvais donc pas rester les bras croisés !
C’est la première fois que je faisais cette recette et en fait de tarte, la pâte ressemble plus à une sorte de cake.

Mais c’était tout à fait délicieux !
Pour la pâte, il vous faut :
- 150 gr de beurre ramolli
- 150 gr de sucre
- 2 œufs
- 75 gr d’amandes en poudre
- 125 gr de farine (j’ai pris de la farine fermentante ramenée de Belgique)

Pour la garniture :
- 3 pommes
- 1 sachet de sucre vanillé
- 2 cuillères à soupe de gelée de coings

Fouettez le beurre avec le sucre.
Incorporez les œufs entiers déjà battus, la poudre d’amandes et la farine.
Etalez la pâte dans un moule à tarte beurré et fariné.
Pelez les pommes, les couper en lamelles et les répartir sur la pâte.
Saupoudrez de sucre vanillé.
Enfournez pendant 50 minutes au four préchauffé à 180°C.
C’est cuit lorsque le couteau que vous piquez dans la pâte ressort propre.
Chauffez la gelée de coings et enduisez-en les pommes à la sortie du four.
(La recette disait aussi de parsemer d’éclats d’amandes mais je n’en avais malheureusement pas sous la main).


Nous avons dégusté la tarte froide mais aussi chaude avec une boule de glace vanille.
Perso, comme la pâte ressemble à du cake, je la trouve un peu épaisse pour y ajouter en plus une boule de glace mais c’est selon les goûts de chacun !

Bon appétit !

.

4 commentaires:

Thierry a dit…

Mmmmmmmmmmmm !...
(mais je me répète, là).

puccannick a dit…

ça donne envie d'essayer!

Dieu Concombre a dit…

alors on dit du mal de ma soupe? et en plus on m'accuse de me taper des crêpes sous le tapis?
tu sais que c'est mal, ça? ça mérite réparation... tu me feras un gâteau de chaque et on sera quitte.
pffff....

:b

Stéphanie a dit…

Déesse courgette > Non mais si tu crois qu’après ton tout dernier billet tu vas profiter de ma tarte au chocolat… T’es au régime… c’est le jeu ma pôôve Lucette !
Gnignigni, oui je sais je suis ignoble ! Alors pour montrer que j’ai tout de même du cœur, je veux bien en partager un bout avec… ton amoureux :)