29 mai 2008

Faites place !

Il y a :
- Les genoux.


- Le bidou.

- Les chaises de la salle à manger.
- Les deux canapés.
- Le fauteuil du salon qui est devenu le sien.

- Les chaises du jardin.

- Le transat.
- Le dessous du transat.

- La table de récup dans la buanderie.
- Une quelconque boîte en carton dans le garage.
- Le lit de la chambre d’amis.
- L’endroit officiel sur le bureau de mon amoureux, avec une vieille serviette de bain.
- L’endroit officieux c’est-à-dire partout ailleurs et de préférence sur les papiers.

- La chaise de bureau sur laquelle elle passe généralement la nuit.
- La deuxième chaise.
Et pour finir notre lit…

Et malgré tout cela, j’ai trouvé Gabbel dormant dans le panier à linge, aujourd'hui !

Sur ma couverture que j’utilise les soirs d’été un peu plus frais quand je regarde la télé... et que j’avais déposée là pour la protéger d’un certain chat noir qui perd ses poils. -_-

Et quand on sait que ce tigre de salon ouvre les placards, ce n’est même pas la peine de penser à la planquer là…

6 commentaires:

Thierry a dit…

On peut au moins penser qu'elle n'est pas difficile, et qu'elle se satisfait du moindre espace confortable.
En tous cas, une chose est sûre : il y a beaucoup d'endroits confortables chez toi !

Le baudet a dit…

Tiens je devrais compter aussi le nombre de place que mes deux poilues prennent dans la maison.
Les chats adorent changer de lieux selon leur humeur. C'est ce qui est rigolo quand on les cherche ;-)

emmanuelle a dit…

dommage pour ta couverture blanche immaculée propre... hihi... la mienne vient se s'allonger dans ma valise... genre "tiens, vieille lâche qui m'abandonne 1 jour, je vais te laisser des poils en souvenir!"

puccannick a dit…

Ce que je trouve surtout terrible, ce sont les poses qu'elle réussit à prendre! Impressionnante!!
Ca craint pour la couverture blanche... yak...

Stéphanie a dit…

Thierry > Et encore, j’en oublie très certainement !
Le Baudet > Et parfois, on peut les chercher longtemps… je me souviens d’un après –midi entier passé à chercher mon premier chat, le tout dans un appartement pourtant minuscule… ce n’est qu’après 3 heures d’appels incessants que j’ai réalisé qu’il me regardait pendant tout ce temps du haut d’un meuble du salon !
Emmanuelle > Oui, mais les poils c’est doux alors c’est bon pour les bobos du cœur.
Puccanick > Et encore tu n’as pas tout vu mais la décence m’interdit de tout montrer ici.
Si tu savais le nombre de couvertures sacrifiées sur l’autel des poils !

Beo a dit…

J'adore! Ses positions, ventre en l'air m'impressionne aussi ;)

Ces temps; il m'arrive de chercher Loukoum, qui impassible me regarde faire, sans piper le moindre miaulement, pfffft!