26 avril 2008

L'aventure du soir.

Depuis toute petite, je vis souvent des aventures extraordinaires avec les animaux.
Sauvetage en tout genre ; en allant du chaton abandonné au beau milieu d’un rond-point un soir de pluie au bébé rapace dans le jardin d’une de mes tatas en passant par ce poulain poussé dans les fils barbelés par un groupe de chevaux pris de folie.
Je ne compte plus les pigeons, merles, moineaux, pies, écureuils, grenouilles apportés chez la vétérinaire.
Dans ces aventures, je relève aussi ces petits bonheurs offerts par Dame Nature : Le passage d’un héron au-dessus de la maison, les visites au bar, ce lièvre qui a détalé devant mes roues avant-hier, les câlins de Jabita qui prend l’habitude de poser sa tête sur mon épaule et j’en passe.
Mais hier… dans quelle catégorie inscrire le spectacle hallucinant dont j’ai été le témoin ?
En route pour le pont, afin de faire quelques photos du coucher, je pose ma bicyclette et m’approche de l’eau.


Le niveau de la Loire est très haut ces derniers jours et elle frôle la levée.
L’appareil photo tourné vers le soleil, j’entends arriver derrière moi une mobylette.
Elle freine sec et du coin de l’œil, je vois quelque chose faire un vol plané et atterrir dans l’eau.
Je pense aussitôt à un chien avide de se rafraîchir. C’est alors que j’entends le motard dire : "Mais il est fou celui-là !".
Je regarde alors dans l’eau et …

Un chevreuil tente péniblement de lutter contre le courant.

Le gamin m’explique qu’il l’a repéré dans le village, comme fou et voulait le diriger vers les bois de l’autre côté du pont mais voilà que dans la panique il a sauté dans l’eau.
L’animal est emporté au loin mais il garde la tête hors de l’eau.

Les colverts sont totalement indifférents au spectacle et continuent leur toilette du soir.

Malgré le courant et grâce à des efforts très certainement redoublés, il atteint l’autre rive.

Non, mais on peut photographier le coucher sans voir un chevreuil suicidaire ?? C’est quoi ce village de fou ? :-)






6 commentaires:

STEVE a dit…

PRECIOSAS IMAGENES Y CIELOS

Stéphanie a dit…

¡Gracias!

gayou a dit…

très beau!Et alors qu est il arrivé au chevreuil??

Beo a dit…

La vie est vraiment palpitante dans ce village!

Au moins le chevreuil est sorti de la civilisation-si on peu dire; pour retourner à la nature.

Superbes photos, avec vol d'oies en prime!

Thierry a dit…

Tes photos sont vraiment très belles !
La faune des bords de Loire est vraiment très riche. J'ai souvent croisé la route de quelques uns de ses représentants au cours de mes balades, tôt le matin ou tard le soir.
Il est malheureux pour toutes ces bêtes que leur espace vital se réduise autant et aussi vite. Certes, elles sont moins nombreuses qu'autrefois (c'était une région très giboyeuse), mais elles vivent aujourd'hui dans une inquiétante promiscuité avec les humains... Du coup, il n'est pas rare que de telles rencontres se produisent alors qu'habituellement aucun chevreuil ne se risquerait jamais à de pareilles aventures urbaines. Ce chevreuil se souviendra longtemps, je pense, du bruit que fait un vélomoteur lancé à ses trousses.
Parviendra-t-il à retrouver les siens ?...

speedy80 a dit…

tu ne regrettes pas ton nouvel environnement j'imagine, avec de pareilles aventures :)
bravo pour tes photos, toujours aussi belles!