04 décembre 2007

Entre ombre et lumière...

Heureuse que vous ayez apprécié la balade !
De mon côté, ces quatre derniers jours furent bruxellois.
Au programme : la douleur et la détresse dans les yeux de quelqu’un que j’aime, parler sans tabou de mort, de testament. Se rendre compte que l’hiver ne sied pas à Bruxelles. Désamorcer des conflits alors que je n’étais, au départ, que spectatrice de la scène (je savais que j’aurais dû faire de la politique). Retrouver l’hypocrisie familiale. S’épuiser à ne pas froisser.
Mais aussi : des rires, des retrouvailles, cancaner, des surprises, un superbe marché de Noël, un goût de liberté, un bidou tranquille durant 3 journées de suite (mais on oublie les nuits), des regards appuyés et des sourires insistants qui font du bien à l’ego.
Bref, un séjour entre ombre et lumière… comme le paysage qui a défilé sous nos yeux au retour…





Deux de mes préférées, prises dans le rétroviseur.

5 commentaires:

Thierry a dit…

Que de choses dans ce billet, d'une densité brûlante.
J'espère que tu es rentrée apaisée.
Je l'espère vraiment.

Saturnas a dit…

Tous ces nuages... Je m'attends à voir débarquer Jésus...

Stéphanie a dit…

Thierry > Chaque jour mène à un nouveau rebondissement de l'administration... la joie :-)
Saturnas > Née un 25 décembre, il ne doit pas être bien loin... regarde dans les favoris ;-p

Papilles et Pupilles a dit…

Que c'est beau !

Beo a dit…

Superbe oui! Je m'amuse aussi parfois à croquer ce que recèle le rétroviseur ;)