30 novembre 2007

Tout vient à point...

Samedi passé, par un bel après-midi ensoleillé, nous avions rendez-vous avec Papa Noël.

Il avait en effet annoncé sa venue au magnifique château de Brissac.

Nous avions déjà eu l’occasion de visiter ce fabuleux château lorsque nous cherchions une maison l’année passée.
Nous l'avions croisé sur le chemin du retour et nous n’avions pas résisté à la tentation.
Nous avions bien fait car il est tout simplement magnifique !
Bon, je ne vais pas vous faire un cours d’histoire mais sachez tout de même que c’est le plus haut château de France avec 7 étages et 204 pièces, qu’il est encore habité par le duc et la duchesse de Brissac et que si vous le voulez (et si vous le pouvez surtout) vous pouvez y passer la nuit pour la modique somme de 390 euros.

A l’époque, nous avions pris la dernière visite guidée en cours, du coup après avoir vu les étages et raccompagné les quidams à la porte du château, nous avons eu la chance de faire le début de la visite juste mon amoureux et moi avec le guide.
Un vrai passionné avec lequel nous avons longuement conversé à propos des dentelles de Bruxelles et autres tapisseries installées dans les nombreuses chambres et reçues en cadeau par les Prince de Ligne… un lien de plus entre la France et ma petite Belgique.
Mais bref ! Je m’égards… comme d’hab :-)
Nous attendions donc le Père Noël et nous n'étions pas les seuls !

Le voilà qui arrive enfin !

Il se fait peut-être vieux mais il est toujours aussi souple… au point de descendre en rappel une des tours du château !

Il est resté longuement à ce niveau…sa barbe étant prise dans le mousqueton !

Les enfants et les plus grands s’impatientent !!

Et voilà qu’il fait le malin à présent !

Wouaiii ! Tous sur le Père Noël !!

Nous profitons de la ruée pour éviter la foule et découvrir le marché de Noël installé dans le château …
Une petite chose à préciser : lors de notre première visite, le guide avait demandé de ne pas faire de photos, j’avais donc sagement rangé mon appareil dans mon sac mais samedi, pas d’affiche d’interdiction donc… clic, clic !!
Dans le hall d’entrée, sous les yeux de verre, un imposant sapin.

Mais passons au salon, si vous le voulez bien, pour découvrir les premiers marchands.

Les magnifiques plafonds sont toujours aussi impressionnants !

La plupart portent encore les peintures et frises d’époque et les couleurs sont encore impeccables.

Certains se laissent porter par l’ambiance.

Dans une des chambres, toujours ces superbes poutres colorées.

Un joli trompe-l’œil de marbre.

La salle de bal, que l’on peut louer pour fêter mariage ou autre fête.

Nous continuons notre visite sous l’œil indifférent des statues mais parfois austère des portraits.

Et toujours de jolies choses pour les yeux...

La visite des étages se termine par le superbe théâtre.

Je suis tombée amoureuse de ce magnifique miroir…

Ça se voit d’ailleurs ! ;-)

Profitant d’un banc de bois juste en face, je m’asseyais quelques instants pour l’admirer.
Perdue dans mes pensées et ne faisant pas vraiment attention aux personnes sortant du théâtre et passant devant moi, je fus soudainement interrompue dans ma rêverie par une main baladeuse…
Une maman s’était arrêtée pour contempler le miroir et son petit bonhomme de 4-5 ans avait posé sa main sur ma cuisse. Il découvrait, surpris, la douceur de mes bas (je sens qu’avec cette phrase mes stats vont exploser !).
« C’est doux, n’est-ce pas ? » Lui dis-je en souriant.
Il approuva d’un vif hochement de tête.
La maman se retourna étonnée et se rendant compte du méfait devint rouge de honte !
J’étais hilare !
« Il faudra le tenir à l’œil dans quelques années ! »
« Oui, oui » marmonna-t-elle tout en s’éloignant et en chapitrant le petit bout.
« Mais enfin, Jules, voyons, on ne fait pas ça aux dames !! »

Nous redescendons les étages, à chaque palier se trouve un sapin.

Dans les caves, une dégustation des vins du château.

Et dans la vieille cuisine d’époque, nous goûtons de délicieux toasts d’anguille fumée.

À la sortie, un parking d'un nouveau genre...

Le temps est splendide, nous décidons de faire un petit tour dans le parc.

C’est là que nous rencontrons un âne en pantalon !

Il propose des savons au lait d’ânesse avec beaucoup d’humour !

Soudain, dans le ciel, un bruit familier.

Le parc est vraiment charmant…

Et il apporte la dernière touche romantique à cette journée parfaite.

9 commentaires:

Thierry a dit…

Je connais pourtant bien ce château, mais le voir tel que tu l'as photographié c'est comme si je le redécouvrais. Les lumières de cette fin d'automne lui vont très bien aussi. Un bonheur !
Et puis l'anecdote du petit bonhomme posant sa main sur ton bas est très drôle. A son âge, je n'aurais osé le faire, mais que c'était tentant !... D'accord, je m'égare...

La Cuiller en Bois a dit…

C'est superbe !
Cette visite est un vrai cadeau en soi.

:-)

Gabbel a dit…

Thierry > Je sais que tu as de jolis poignets mais tout de même ! ;-)
La cuiller > Oui, une journée parfaite, un joli cadeau :-)

Beo a dit…

Quelle balade magnifique tu nous sert là! ;)

rayray a dit…

Vraiment splendide ! L'histoire ne dit pas si les vins étaient à la hauteur de ce château ! Merci Stéphanie, tes beaux reportages photo me manquaient. Yen a pas beaucoup de château par chez-nous. Tu me permets de voyager et ça, c'est fantastique !

Que de la beauté.

Bisous et bon we à toi et namoureux

Le baudet a dit…

Waou quel reportage photo !
Le marché de Noël est de toute beauté.

blandine a dit…

Trop trop mignon l'âne en culotte de l'île de Ré.

Saturnas a dit…

Bah dis donc !
Très chouette cette série et en plus on entraperçoit Stéphanie !
Marrante la cuisine, on dirait une sort de pac-man. Ça me dirait bien de voir ce château, il a l'air vraiment beau et puis voir un Père Noël en rangers, ça n'a pas de prix !
Sinon, va falloir penser à ne pas dévergonder la jeunesse !

dieudeschats a dit…

J'ai bien ri avec la barbe ! (j'y ai déjà coincé mon pull ou mes gants ^^)