21 novembre 2007

Le paradis des oiseaux


L’hiver venant, j’ai installé quelques graines et autres boules de graisse pour les oiseaux.
Malheureusement, le distributeur accroché dans notre sorbier n’attire pas grand monde…
Il y a bien un merle qui vient de temps en temps se servir en baies, ce qui est logique pour cet arbre, mais pas une mésange, rouge-gorge ou moineau à l’horizon.
Côté terrasse, j’ai un peu plus de chance, les pies ont rapidement repéré les morceaux de pain.
Ce qui ne plaît pas trop au Gabbel qui se ratatine de peur derrière la fenêtre à chacune de leurs visites, ces oiseaux lui rappelant un épisode malheureux dans notre jardin belge… une histoire de course poursuite à travers les bosquets et n’était pas le poursuivant qui l’on pourrait croire !
Bref, un peu dépitée par ce désert de plumes, mon amoureux a pris le taureau par les cornes et m’a ramené des volatiles hier…
Parmi les gerberas éclatants,


Les lys prometteurs...



Et les eucalyptus se cachaient...



Des oiseaux du paradis...




3 commentaires:

Thierry a dit…

Et, sans mentir, si leur ramage
Se rapporte à leur plumage, alors...

Beo a dit…

Un bouquet qui fera plusieurs beaux jours dans la maison!

Tu sais l'an passé; je n'ai eu aucunes mésanges :(

Les froids des jours passés m'ont donné l'impression qu'il y en aurait cet hiver mais... il reste à voir avec Loukoum qui circule plus qu'avant.

rayray a dit…

oh wow tout orangé ! Qu'elles sont belles ces fleurs et la qualité des photos !