18 mars 2009

Titi

Que je vous explique, y’a une fille , qui est parisienne et qui met des photos de perroquets sur son blog alors qu’elle a certainement de jolis pigeons qui posent sur son balcon tous les matins.
Du coup, je lui file un p’tit coup de main… Croix de bois, croix de fer, c’est du 100% titi parisien !



Et parce qu'il n'y a pas que des pigeons à Paris...

.

6 commentaires:

Dodinette a dit…

les pigeons, jolis ??
tu me fais penser à ma grand-mère qui haïssait tellement ces bestioles que, en plein coeur de Vienne (Autriche), dernier étage d'un de ces grands immeubles bourgeois du XIXe siècle, elle prenait la carabine de son mari et faisait... du tir aux pigeons. (je te parle des années 60 là hein) comme elle était plutôt bonne, elle faisait une hécatombe de cadavres de pigeons dans la cour arrière de l'immeuble.
elle a arrêté le jour où... un pigeon s'est posé sur le rebord de sa fenêtre et l'a regardée... comme son père l'aurait fait.

(ma grand-mère est impayable)

^^'

Philémon a dit…

Steph, j'te jure, de toute l'après-midi, on a pas croisé un seul pigeon ni même un moineau ! C'est pour ça qu'on a tant marché, tu parles ;-)
Par contre, des perroquets et des perruches, y en a plein les rues, surtout du côté du marché au oiseaux, sur l'Ile de la Cité.

Thierry a dit…

Manger un sandouiche aux Tuileries ou sur la place des Vosges (par exemple), c'est le meilleur moyen de se faire des amis parisiens parmi ces volatiles. Ils repèrent très vite les pique-niqueurs et s'invitent illico au repas. Ils sont même assez souvent un tantinet pressants pour ce qui concerne le tombé de miettes. Mais, bon, quand on est de passage on trouve toujours ça rigolo...

Stéphanie a dit…

- Dodinette > Pendant des années, mon grand-père a donné du maïs aux pigeons du coin et bien entendu ils s’étaient tous passé l’adresse au grand dam de ma grand-mère :)
Et puis un jour, pour je ne sais quelle raison, il en a eu assez de ces volatiles et il a tendu des pièges pour les attraper !!
Là pour le coup, je n’étais pas fière de lui mais bon, on ne l’appelait pas « l’ours » pour rien ;)
- Philémon > Salut toi !
Pas un pigeon dans tout Paris ??? Naaaan, impossible, y’a déjà tous les touristes sur les champs :o)
- Thierry > Il n’y a pas qu’à Paris que les moineaux sont envahissants mais c’est vrai que les parisiens n’ont vraiment pas froid aux plumes.
Les photos ont été prises en mai l’année dernière, devant la gare Montparnasse. Il faisait beau, j’étais un peu en avance alors j’ai patienté en émiettant une gaufre maison.
Ils ne se sont pas fait prier !

la titi a dit…

hihihi, j'allais mettre le même commentaire que Philémon!!

Esrimdam a dit…

Rhôôh, ça fait du bien de revoir des moineaux. À Bruxelles, pas la queue d'un, j'en vois. Je ne cherche peut-être pas aux bons endroits, mais quand j'étais gamin, y avait pas besoin de chercher, y en avait partout. Depuis l'arrivée, ben tiens, justement, de ces *$/# perruches vertes qui ont tout envahi, les moineaux n'ont plus rien à manger, total, on n'en a plus...