27 décembre 2008

Aie confianSSSSSSSe

J’ai comme la vague impression que vous devenez un peu blasés... parce que tout de même : aucune remarque à propos de la jolie tomate en forme de rose de mon entrée, ni de question à propos de ma blanquette à la vanille et encore moins de "Oh" et de "Ah" face à mon parfait praliné... oui, je crois que vous vous lassez de la perfection.
Du coup, j’hésite à vous parler de mon repas d’anniversaire.


C’est vrai quoi... une délicieuse entrée "scampis à l’ail".

Un plat exquis "roulades de sole, sauce crevettes grises, carottes au miel".

Et un dessert venu de la pâtisserie du village que si t’aimes pas le chocolat t’es mal barré.

C’est d’un banal tout ça...

Non, du coup, je crois que je vais juste vous montrer le regard hypnotique que Gabbel lance à namoureux tous les matins.

"Doooooooone mooooaaaa ce bout de fromaaaage, doooooone mooooaaaa !"



.

4 commentaires:

Beo a dit…

En fait avec tout ce qui se passe présentement, j'ai pas su m'ébahir sur la rose/tomate qui a pourtant eu un bel effet sur mes pupilles, comme tout le reste d'ailleurs.

Alors pour ces photos du repas d'anniv.... que dire! Parfois je me demande si tu devrais pas envoyer tout ça à un grand magazine de déco et ambiance tellement c'est parfait!

Et je suis sérieuse làla!

Stéphanie a dit…

Rooo, c'est trop gentil beo !
Allez, tiens, pour la peine, mon secret :
http://chefsimon.com/fleur.htm

la saturée a dit…

C'est pas qu'on est blasé ma cocotte jolie, c'est juste qu'on a un peu l'estomac qui déborde en cette période de fêtes et que toute vue de nourriture est un peu insoutenable...
ça n'a rien contre toi en fait.
Je suis sûre que si je repasse sur les pages précédentes disons dans 15 jours, là je vais m'ébahir devant tant de merveilles culinaires. Si si, je t'assure.
Et je reste toujours admirative de la qualité de tes photos...

dieudeschats a dit…

Si si, la fleur de tomate j'avais tiqué dessus... par contre je n'avais pas vu/lu que la blanquette était à la vanille ??!

C'est vrai que tu excelles tellement dans l'art de la table (in/uit assiette !) qu'on t'imagine bien en faire ton métier...