28 mars 2008

Rencontre égyptienne

Départ pour une nouvelle balade dans la commune de mon enfance : Watermael- Boitsfort.
Cette fois-ci, je prends les petits chemins qui passent derrière les jardins et que nous appelons "venelle".

Si, dans l’ensemble, les logements sociaux rappellent les cottage anglais, certains immeubles datant des années 70 sont assez moches mais les habitants tentent d’adoucir l’impression de "clapier à lapin".

Le soleil est présent malgré un ciel menaçant.

J’aime ce temps qui fait semblant d'être beau (expression entendue dans le bus et prononcée par un monsieur au fort accent québécois !).

Voici un exemple des fameuses maisonnettes style cottage.

A l’arrière de celles-ci passe une venelle que j’emprunte…d’un coté les maisons et leurs jardins et de l’autre un grand champ de blé attendant le temps des semailles… et soudain, mon regard s’arrête sur un groupe d’oiseaux inconnus…

Ce sont des ouettes d’Egypte.


Habituellement elles vivent dans la vallée du Nil et en Afrique, au sud du Sahara mais une population a été introduite avec succès en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas… apparemment à Watermael-Boitsfort aussi !

Ce qui n’est pas étonnant car la commune regorge d’étangs.

Un individu faisait grand bruit.

Pas évident sans mode rafale sur l’appareil photo :-)

Je continue ma promenade et me dirige vers une maison où je suis certaine de trouver des gabbels.

Bingo !

Que se passe-t-il en bas ?

Hmm, je saute ou je saute pas ?

Peut-être par là ?

Hop !

Pendant tout ce temps, sans le savoir, je suis observée d’une fenêtre à l’étage.

Je papote un instant avec la dame qui recueille tout ce petit monde. Elle en a 10 ! Mais ils sont à moitié sauvages et la plupart ne rentrent pas dans la maison. De plus, ils sont tous stérilisés donc pas de multiplication envahissante, ni de soucis avec les voisins.
Devant sa maison, la preuve qu’elle aime aussi les chiens.


Je prends le chemin du retour…

Encore une dernière rencontre…

Le ciel s’assombrit, il est temps de rentrer.

D’ailleurs les merles noirs chantent le soir…

5 commentaires:

Myriam a dit…

Dis, les cottages style anglais, j'ai l'impression de les avoir vus dans un film de jaco Van Dormael ?

C'est à Watermael-Boisfort que tu as fais ces clichés, sans doute !

et j'adopte l'expression : un temps qui fait semblant d'être beau, j'adore !

Stéphanie a dit…

Myriam > Bien vu ! Tu les vois dans le film "Toto le héros", ainsi que dans le film "Jeux d'enfants" de Yann Samuell avec Guillaume Canet et Marion Cotillard.
On aperçoit bien souvent dans les films franco-belges, qui passent sur la Une et ensuite à France2, des petits bouts de W-B.
Les publicitaires apprécient également beaucoup cette commune (les biscuits Chacha, les pâtes Miracoli,...)!

Beo a dit…

J'adore le principe des venelles qui me rappellent mon enfance.

Nous avions un grand jardin avec plusieurs petits chemins de pierres plates, ce qui ne me suffisais pas: je faisais tout plein d'autres petits parcours parmis les arbres.

J'imagine que les venelles peuplent les souvenirs de ceux qui les ont empruntés aussi ;)

C'est très joli ces cottages: je vais porter attention quand je verrai Jeux d'enfants.

J'ai bien ri en voyant les deux gabbels qui t'avaient à l'oeil depuis leur fenêtre!

Et bravo pour l'arc-en-ciel!

Dodinette a dit…

heille, pas pires les logements sociaux quand même hein... quand tu compares ça aux tours HLM habituelles... :)

Saturnas a dit…

Ces oiseaux montrent bien que le climat se réchauffe ! Bientôt des dunes de sables à Bruxelles et des fennecs attrapant des chats ! Je plaisante, bien sûr.
Sinon, pas facile de donner son adresse avec ces noms de villes à rallonge !