24 février 2008

De retour...

Voilà déjà 4 jours que tu es parti… tu m’as manqué mais l’attente se terminera demain soir.
Les premiers jours ont été difficiles, j’avais toujours le réflexe de te chercher pour te montrer les jolies choses qui passaient sous mon regard.
Tu as malheureusement raté ce magnifique week-end ensoleillé, le travail au jardin en T-shirt, l’arrivée des primevères, la découvertes des jonquilles en fleur sur le chemin du pain, la nouvelle décoration du salon, les folies douces du Gabbel.
Alors à demain soir… mon appareil photo !

Je vous joins les paroles de la chanson pour la savourer encore plus.
Elle est issue du dernier et superbe album de Maurane «Si aujourd’hui»

Je me suis envolée

Et j’ai marché, marché seule
Toi tu dormais, touché du doigt
Le ciel étoilé,
Courir pieds nus dans l’été
Pieds nus dans l’été,
Je me sentais libre et légère
J’étais ma propre lumière
Mes idées noires je les avais alors oubliées
Au fond d’une nuit égarée
Et puis j’ai respiré
Peut être un peu trop fort


Je me suis envolée
C’est vrai je jure, je le promets
Je me suis envolée
J’ai ri et j’ai pleuré
J’ai vu la terre tourner
Autour d’un corps adoré
J’ai compris qui j’étais
Et où j’allais


Et j’ai marché, marché
Dans ma tête pas de nuages
De temps en temps un ou deux soleils
Ceux qu’on voit sur les plages
Venaient se réchauffer
A ma peau à mon visage
Je m’étonnais de ces mystères
L’amour n’a rien d’ordinaire
Et tout ce qu’il invente est vrai,
J’avais oublié


Je me suis envolée
C’est vrai je jure, je le promets
Je me suis envolée
J’ai ri et j’ai pleuré
J’ai vu la terre tourner
Autour d’un corps adoré
J’ai compris qui j’étais
Et où j’allais


L’ordre des choses, qu’on nous oppose
L’amour peut tout défier,
Sage ou distrait
Fou, innocent, beau, rêveur, insolent
Quand j’ai vu la terre tourner
Autour d un ange qui dormait
J’ai alors mesuré comme je l’aimais


Je me suis envolée
C’est vrai je jure, je le promets
Je me suis envolée
J’ai ri et j’ai pleuré
J’ai vu la terre tourner
Autour d’un corps adoré
J’ai compris qui j’étais
Et où j’allais


Je me suis envolée, envolée...

4 commentaires:

rayray a dit…

ah! Je me doutais bien que ce n'étais pas de ton namoureux que tu t'étais ennuyés mais une chose inanimée ! Là c'est fort !
A+ ma Stéphanie
xxx

rayray a dit…

ah les maudites fautes, je ne sais pas comment corriger, ni même si ça se fait, sur ce "modit" hébergeur...

Stéphanie a dit…

Ray > Cè pa grave pour les fôtes
:-)
C'est peut-être de mon appareil photo dont je parlais mais en attendant il est parti avec namoureux ;-)

rayray a dit…

Ok alors si je comprends bien, tu ton appareil photo te manque mais pas ton namoureux. Ray est aussi docteure comme toi alors tu veux en parler hihi!
Bonne journée